Après un finish de la hauteur de son talent, Rory McIlroy remporte le Genesis Scottish Open devant Robert Macintyre. Le Nord-Irlandais a fait vibrer la foule avec deux coups de fers magistraux au 17 et au 18 ainsi qu’un putt salvateur pour la victoire. Le quadruple vainqueur de majeur a montré à ses paires qu’il était en forme à une semaine de disputer le 151ème The Open Championship.

Rory McIlroy champion du Genesis Scottish Open

Rory McIlroy champion du Genesis Scottish Open – via Twitter @DPWorldTour

A une semaine de la 151ème édition de The Open Championship, les meilleurs joueurs du monde se retrouvaient pour la répétition générale en Écosse, pour le Genesis Scottish Open. Ce rendez-vous est une date importante du calendrier puisque l’épreuve estampillée Rolex Series est co-sanctionné par le DP World Tour ainsi que par le PGA Tour.

Aux avant-postes depuis le premier tour, Rory McIlroy semblait intouchable grâce à son long jeu surpuissant. Leader après les deux premiers tours à -10, le Nord-Irlandais a eu plus de mal à convertir ses occasions lors du week-end, et sa horde de poursuivants en a bien profité. Les spectateurs de l’épreuve ont eu droit à du spectacle et des rebondissements lors du dernier tour. Robert Macintyre, à domicile porté par la foule, a délivré des coups fantastiques, dont un coup de bois au 18 déposé au drapeau pour un ultime birdie. Il était à ce moment leader au clubhouse en attendant la fin de partie du Nord-Irlandais.

Avec un coup de retard au départ du 17, les calculs étaient simples : il fallait à McIlroy au moins un birdie pour accrocher le play-off. Dès le par 3 du trou 17, Rory dépose son coup de fer de 191 yards au drapeau pour signer un birdie, il est co-leader. Le trou 18 restera dans l’histoire du tournoi. Après un drive monstrueux, l’ancien numéro 1 mondial dépose un coup de fer de 202 yards joué en balle basse à quelques mètres du trou. Il rentre le putt de la victoire et remporte pour la première fois l’Open d’Écosse.

Avec cette nouvelle victoire de prestige, Rory McIlroy prend la deuxième place du classement mondial et clôture de la meilleure des manières sa préparation pour le prochain The Open Championship.

Robert Macintyre termine donc deuxième de l’épreuve devant son public. Byeong Hun An, Scottie Scheffler et David Lingmerth terminent troisièmes.

Romain Langasque, avec une dernière journée dans le par, termine 25ème de ce Rolex Series en Écosse. Il est toujours 18ème de la Race to Dubai.

Victor Perez termine lui 35ème et pointe à la troisième place du classement du mérite européen.

Pour retrouver le leaderboard complet du Genesis Scottish Open : cliquez ici.

Retrouvez notre dernier article sur le sujet ci-dessous :

Italian Challenge Open : Matteo Manassero l’emporte à domicile