La Ryder Cup est un trophée de golf créé en 1927, légué par Samuel Ryder, qui récompense tous les deux ans le vainqueur du tournoi qui oppose par équipe depuis 1979 l’Europe et les États-Unis. La compétition est conjointement administrée par la PGA of America et la PGA European Tour et est disputée alternativement sur des parcours européen et américain.

L’édition 2018 se déroulera du vendredi 28 septembre au dimanche 30 septembre 2018 au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines.

© ffgolf

La Ryder Cup c’est quoi ?

La Ryder Cup c’est la plus grande compétition de golf au monde, tant par le niveau des joueurs (les 12 meilleurs joueurs américains contre les 12 meilleurs joueurs européens), que par la notoriété de l’évènement (3e plus grosse manifestation sportive par sa médiatisation, près de 5000 heures de retransmissions dans 185 pays, près de 400 millions de foyers touchés, et par le nombre de spectateurs, plus de 300 000 spectateurs sur la semaine, 51 000 spectateurs par jour.

Thomas Björn et Jim Furyk, photo TPlassais/swing-feminin

Une victoire, et même déjà une sélection en Ryder Cup c’est le graal

Joueur de Ryder Cup est l’un, voire LE statut le plus prestigieux sur un CV de joueur, synonyme de l’excellence nécessaire pour être qualifié. Pour les deux capitaines, qui eux aussi tirent une immense fierté à être choisis, la sélection des 12 joueurs se fait sur un long processus de points gagnés sur les tournois, de prise en compte des états de forme des meilleurs joueurs du monde au plus près de l’évènement, de leurs qualités pour disputer ces trois jours de matchs en confrontation directe et en équipe.

Le Golf National par © Claude Rodriguez extrait du livre “Un parcours de lumière”

Du match play et le golf devient un vrai sport co

Les trois jours de matchs, soit en équipes de deux, soit en simple, sont disputés en match play. Cette formule de confrontation directe, où tout se joue sur chaque coup, chaque trou, électrise l’ambiance, et fait du parcours un véritable stade ! Et pas besoin d’avoir déjà touché un club pour partager les émotions de ces trois journées, où les deux équipes bataillent jusqu’au dernier moment, l’histoire de la Ryder Cup affiche d’ailleurs quelques retournements de situation spectaculaires !

©Alexis Orloff / ffgolf

Trois jours de matchs mais une semaine de spectacle

Si le public vient si nombreux suivre la Ryder cup c’est bien sûr pour le niveau exceptionnel et le côté unique de la confrontation mais pas seulement…

De mardi à jeudi soir, le public à l’opportunité de voir évoluer 24 joueurs d’exception. C’est peu 24 joueurs sur un tournoi de golf ! Une opportunité unique de voir de près le talent de chacun, exprimé sur un parcours exceptionnel, qui lui aussi peut enorgueillir du statut de “parcours de Ryder Cup”.

Ces trois journées combleront déjà tous les fans ! Entraînements des joueurs, animations, matchs informels avec des célébrités, des anciens capitaines, les joueurs des deux équipes de Ryder Cup Junior, les deux villages exposants, et la cérémonie d’ouverture qui donnera des frissons à tous les fans, déjà prêts à scander Europe ou USA pendant les trois jours de match… même si le concert de la veille les aura tenus éveillés un peu trop tard.

Le jeudi soir les compositions des équipes pour les premiers matchs sont dévoilées. L’excitation sportive ne s’éteindra plus avant dimanche soir, et le tomber de rideau de la cérémonie de clôture.

Photo : D.R.

This is not golf, this is the Ryder Cup !

Ainsi la définissent nos amis Anglo-Saxons ! Sans doute pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, et peut-être aussi parce que les joueurs n’y gagnent rien d’autre que le Trophée, l’honneur de décrocher la coupe pour l’Europe ou les Etats-Unis !

Conférence des capitaines – Photo : D.R.

L’équipe européenne

12 joueurs. Huit sélectionnés sur la base des points gagnés sur les tournois joués en amont sur une période définie (deux rankings à suivre). Quatre joueurs au choix du capitaine. On connaîtra l’équipe européenne après le 3 septembre.

L’équipe américaine

12 joueurs. Huit sélectionnés sur la base des points gagnés sur les tournois joués en amont sur une période définie (un seul ranking à suivre). Quatre joueurs au choix du capitaine. L’annonce des joueurs s’échelonnera entre le 12 août et le 9 septembre.

Photo Paul Broadhurst (à g.) et Magnus P Atlevi (winner PLC 2016) avec logo Ryder Cup – © Nathalie Vion

Le match play, le quatre balles, le foursome, les simples…

Comprendre la formule de jeu de la Ryder Cup pour suivre les matchs avec encore plus d’intensité. 

Le match play ou la confrontation directe entre deux joueurs ou deux équipes, qui se joue sur chaque trou !

Le trou est gagné par  qui entre sa balle dans le trou dans le plus petit nombre de coups. S’il y a égalité entre les deux joueurs (ou les deux équipes) le trou est partagé. La partie est gagnée par le joueur (ou les joueurs si en équipe) qui mène par un nombre de trous supérieur au nombre de trous restant à jouer.

Up, down square… à chaque fin de trou la marque établit la position du match

Victoire du premier trou pour Victor = 1up pour lui ; du 2e = 2up ; perte du 3e = plus que 1up pour Victor ; perte du 4e, il va se retrouver “square” avec son adversaire, à égalité ; Paul gagne le 5e, Victor est désormais 1 down…
Et ainsi de suite. S’il y a égalité de score sur le trou entre les deux joueurs en simple ou les deux équipes de deux joueurs en double, le trou est “partagé”, la marque ne bouge pas.

Le match s’arrête si le joueur mené n’a plus assez de trous à jouer pour pouvoir remonter au score. Victor, mené 2 up à la fin du 17e trou, en gagnant le 18, serait quand même encore 1 down sans plus aucun trou à jouer. Il perd le match.

Dans le cas de la Ryder Cup, si les deux joueurs ou équipes ne parviennent pas à se départager, les deux joueurs ou équipes se partagent le match (halved) disent nos amis anglais.

Photo : D.R.

Des matchs en double et des simples 

Les deux premiers jours les joueurs de chaque équipe composeront des équipes de deux et s’affronteront sur 4 matchs en “Quatre balles meilleure balle” et 4 matchs en “Foursome” sur chacune des deux journées. 

Quatre balles meilleure balle : chaque membre des deux équipes joue sa propre balle. L’équipe qui signe avec l’un de ses deux joueurs le plus bas score sur le trou, remporte le trou (cf ci-dessus up, down, square).

Foursome  : les deux joueurs d’une même équipe jouent une seule balle, alternativement, du départ au trou. Avant d’entamer le match, les deux joueurs décident de qui entamera les trous pairs, et donc l’autre les trous impairs). Il jouent donc la même balle à deux et l’équipe qui signe le plus bas score remporte le trou.

Le dimanche, 12 simples !

A l’issue des 28 matchs, l’équipe qui atteint ou dépasse le score de 14 ½ est déclarée vainqueur

Un match gagné = 1 point. Partagé = 1/2 point.
En cas de résultat final à 14 / 14 c’est le dernier vainqueur en date qui conserve le Trophée.

Photo : D.R.

Histoire et palmarès

Depuis près de cent ans la Ryder Cup fait vibrer le monde du golf. De la vision d’un marchand de graines dans les années 20, en passant par l’ouverture que lui a donné le très grand champion espagnol Severiano Ballesteros à la fin des années 80, et jusqu’à cette année où la Ryder Cup, en France, au Golf National, fait sa seulement deuxième escale sur le continent européen (après l’Espagne en 1997) la Ryder Cup a écrit parmi les plus belles pages de l’histoire du golf.

Tout a commencé par un match informel en Ecosse sur le King’s Course de Gleneagles, opposant les 10 meilleurs Américains aux dix meilleurs représentants de la Grande-Bretagne. Cinq foursomes, et dix simples, et une franche victoire pour la Grande-Bretagne sur le score de 10,5 à 4.5. De part et d’autre, des noms qui ont marqué l’histoire du golf, tels que James Braid, Harry Vardon, J.H. Taylor pour la Grande-Bretagne, Walter Hagen pour le camp américain.

Le dernier match informel entre ces deux camps sera disputé en 1926 à Wentworth.

Samuel Ryder, le trophée, l’officialisation des matchs

L’Anglais Samuel Ryder, marchand de graines de son état et qui avait commencé à jouer au golf à 50 ans et quasiment sur prescription médicale… répond favorablement aux sollicitations qui lui sont faites d’offrir un Trophée et d’officialiser ces matchs. Le célèbre Trophée sera surmonté de la silhouette d’Abe Mitchell, son professeur particulier.

1927, la première Ryder Cup

La première Ryder Cup officielle est disputée en 1927 au Worcester Country Club dans le Massachusetts et se solde par une victoire des Etats-Unis 9 1/2 -2 1/2.

Hagen, membre fondateur de l’American PGA, fut le premier capitaine américain, Mitchell devait être le premier capitaine de l’équipe de Grande Bretagne, mais ne put remplir sa mission pour cause de maladie, et fut remplacé par Ted Ray.

Après l’interruption des matchs pendant la 2nde guerre mondiale, la reprise a lieu en 1947 au Portland Golf Club dans l’Oregon.

Une autre interruption interviendra en 2001, la Ryder Cup prévue huit jours après le 11 septembre, a été repoussée à 2002.

1979, les Européens entrent dans la danse 

En 1971, John Jacobs, premier directeur général de l’European Tour, prévoit le développement et l’internationalisation grandissante du circuit pro et envisage comme une étape prochaine et normale que des joueurs européens soient intégrés aux sélections.

En 1973, la Ryder Cup a lieu pour la première fois en Ecosse, à Murfield, et la PGA de Grande Bretagne modifie sa procédure de sélection : 8 joueurs sélectionnés mathématiquement, 4 au choix du capitaine.

En 1977, au Royal Lytham & St Annes, l’Américain Jack Nicklaus alerte la PGA de Grande Bretagne sur l’importance de revoir le niveau de la compétition et d’ouvrir le mode de sélection.

En 1979, la Ryder Cup devient une confrontation Europe v Etats-Unis, les Espagnols Severiano Ballesteros et Antonio Garrido sont les premiers joueurs d’Europe continentale à y participer, une nouvelle ère s’ouvre et le palmarès va commencer à souffrir quelques remous….

1997, première et seule à ce jour Ryder Cup sur le continent européen 

A Valderrama, en Espagne, Ballesteros prend les rênes de la sélection européenne, un capitaine qui restera dans l’histoire, pour avoir œuvré à la tenue de cette édition sur le continent européen, et pour le brio avec lequel il aura conduit son équipe à la victoire.

La France pays hôte de la Ryder Cup 2018

En fin d’année 2008, et alors que les deux prochaines éditions jouées en Europe avaient déjà été attribuées au Pays de Galles et à l’Ecosse en 2010 et en 2014, les représentants de Ryder Cup Europe annonçaient leur intention de faire jouer l’édition 2018 sur le continent européen. L’Allemagne, la Suède, le Portugal, les Pays-Bas, Madrid et la France s’étaient alors déclarés candidats. La France dont le dossier était porté par la Fédération française de Golf, avait choisi d’officialiser son dossier de candidature le 29 avril au Sénat.
Le 17 mai 2011, Ryder Cup Europe annonçait que la France serait le pays hôte de la Ryder Cup 2018.

Les Français en Ryder Cup

Jean Van de Velde a été le premier Français sélectionné en Ryder Cup, en 1999.
Thomas Levet fut le premier tricolore membre d’une équipe européenne vainqueur, en 2004.
En 2014, lors de la dernière édition européenne, Victor Dubuisson prenait la suite de ses aînés avec une nouvelle victoire de l’Europe à la clé.

La Ryder Cup 2022 se disputera à Rome

Crédit Photo : ©PA

Le palmarès

Les compteurs Europe v Etats-Unis affichent 13 victoires à 26.
En septembre, les Américains tenteront de signer leur première victoire à l’extérieur depuis 1993…

  • 2016 USA à Hazeltine National GC, Chaska, Minnesota (17 à 11)
  • 2014 Europe au PGA Centenary Course, Gleneagles, Ecosse (16,5 à 11,5)
  • Victor Dubuisson dans l’équipe européenne
  • 2012 Europe au Medinah Country Club, Chicago, Illinois (14,5 à 13,5)
  • 2010 Europe au Celtic Manor Resort, City of Newport, Pays de Galles (14,5 à 13,5)
  • 2008 USA au Valhalla GC, Louisville, Kentucky (16,5 à 11,5)
  • 2006 Europe à The K Club, Straffan, Co. Kildare, Irlande (18,5 à 9,5)
  • 2004 Europe à Oakland Hills CC, Bloomfield Township, MI (18,5 à 9,5)
  • Thomas Levet dans l’équipe européenne
  • 2002 Europe à Sutton Coldfield, Angleterre, (15,5 à 12,5)
  • La 34e édition a été déplacée de 2001 à 2002, en raison des évènements du 11 Septembre
  • 1999 USA à The Country Club, Brookline, MA (14,5 à 13,5)
  • Jean Van de Velde dans l’équipe européenne
  • 1997 Europe à Valderrama GC, Sotogrande Espagne (14,5 à 13,5)
  • 1995 Europe à Oak Hill CC, Rochester, NY (14,5 à 13,5)
  • 1993 USA à The Belfry, Sutton Coldfield, Angleterre (15 à 13)
  • 1991 USA à The Ocean Course, Kiawah Island, S.C. (14,5 à 13,5)
  • 1989 Match nul à The Belfry, Sutton Coldfield, Angleterre (14 à 14)
  • 1987 Europe à Muirfield Village GC, Dublin, Ohio (15 à 13)
  • 1985 Europe à The Belfry, Sutton Coldfield, Angleterre (16,5 à 11,5)
  • 1983 USA au PGA Ntnl GC, Plm Beach Gdns, Fla. (14,5 à 13,5)
  • 1981 USA à Walton Health GC, Surrey, Angleterre, (18,5 à 9,5)
  • 1979 USA à The Greenbrier,W. Va (17 à 11)
  • 1979, le match devient Europe v USA avec Severiano Ballesteros et Antonio Garrido, premiers joueurs continentaux’
  • 1977 USA au Royal Lytham & St. Annes, Angleterre (12,5 à 7,5)
  • 1975 USA à Laurel Valley GC, Ligonier, Pa. (21 à 11)
  • 1973 USA à Muirfield, Ecosse (19 à 13)
  • 1971 USA à Old Warson CC, St. Louis, Mo. (18,5 à 13,5)
  • 1969 Match nul au Royal Birkdale GC, Southport, Angleterre (16 à 16)
  • 1967 USA au Champions GC, Houston, Texas (23,5 à 8,5)
  • 1965 USA au Royal Birkdale GC, Southport, Angleterre (19,5 à 12,5)
  • 1963 USA à East Lake CC, Atlanta, Ga. (23 à 9)
  • 1961 USA au Royal Lytham & St. Annes, Angleterre (14,5 à 9,5)
  • 1959 USA à l’Eldorado CC, Palm Desert, Calif. (8,5 à 3,5)
  • 1957 RU/Irlande au Lindrick GC, Yorkshire, Angleterre (7,5 à 4,5)
  • 1955 USA à Thunderbird CC, Plm Springs, Calif. (8 à 4)
  • 1953 USA à Wentworth GC, Wentworth, Angleterre (6,5 à 5,5)
  • 1951 USA à Pinehurst CC, Pinehurst, N.C. (9,5 à 2,5)
  • 1949 USA à Ganton GC, Scarborough, Angleterre (7 à 5)
  • 1947 USA au Portland Golf Club, Portland, Ore. (11 à 1)
  • Interruption pendant la seconde guerre mondiale
  • 1937 USA à Southport & Ainsdale GC, Angleterre (8 à 4)
  • 1935 USA au Ridgewood CC, Ridgewood, N.J. (9 à 3)
  • 1933 RU/Irlande à Southport & Ainsdale GC, Angleterre (5,5 à 6,5)
  • 1931 USA au Scioto CC, Columbus, Ohio (9 à 3)
  • 1929 RU/Irlande au Moortown GC, Leeds, Angleterre (5 à 7)
  • 1927 USA au Worcester CC, Worcester, Mass. (9,5 à 2,5)

Venir à la Ryder Cup

Types de billets et tarifs

A noter : Tous les billets comprennent les navettes vers et depuis le Golf National (navettes que vous prendrez depuis le parc relais choisi si vous venez en voiture, depuis la gare si vous venez en transports en commun)

Billet Mardi – Première journée d’entraînement des équipes Ryder Cup – Match des célébrités avec des personnalités du sport et des divertissements

  • Adultes (17 et +) : 45 €
  • Enfants (6 à 16 ans) : 10 €

Billet Mercredi – Deuxième journée d’entraînement des équipes Ryder Cup – Pour le public, ateliers pédagogiques, séances de questions-réponses avec des anciens joueurs et capitaines de la Ryder Cup

  • Adultes (17 et +) : 45 €
  • Enfants (6 à 16 ans) : 10 €

Billet Jeudi – Dernière journée d’entraînement des équipes Ryder Cup – Cérémonie d’ouverture – Concert

  • Adultes (17 et +) : 80 €
  • Enfants (6 à 16 ans) : 10 €

Billets Vendredi, samedi, dimanche – Journées de matchs, des doubles le vendredi et le samedi, des simples le dimanche – Cérémonie de clôture le dimanche

  • Vendredi (tous les billets) : 169 € et option tribune + 35 €
  • Samedi (tous les billets) : 179 € et option tribune + 35 €
  • Dimanche (tous les billets) : 199 € et option tribune + 35 €

Pass Semaine (de mardi à dimanche compris) – Pour l’intégralité du programme décrit ci-dessus

  • Adultes (17 et +) : 699 €
  • Enfants (6 à 16 ans) : 559 €
  • Option tribune + 105 €

>> Accédez à la plateforme de vente https://tickets.rydercup.com

>> Pour toutes questions, contactez l’équipe billetterie de Ryder Cup Europe à l’adresse email suivante : rydercuptickets@europeantour.com

Quel mode de transport

Pas d’accès piéton eu Golf National. Dispositif de navettes gratuites depuis les gares et les parcs relais pour tous les détenteurs d’un billet Ryder du jour.