Depuis le 1er avril dernier, le Carnet de Santé a fait peau neuve avec notamment toute une série de messages de préventions et de conseils à destination des nouveaux parents sur la base des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP).

Photo : D.R.

Parmi les plus remarqués : la recommandation de ne pas utiliser de cosmétiques pour soi-même et pour son bébé afin de ne pas l’exposer à certains allergènes et produits chimiques potentiellement toxiques pendant les premiers mois.

« Le HSCP jette un vrai pavé dans la mare » estime Candice Colin, co-créatrice de CLEAN BEAUTY, la seule appli mobile capable d’identifier dans tous les cosmétiques les ingrédients controversés et les allergènes grâce à une simple photo de la liste des composants. »

« Cette recommandation montre toutefois l’ambiguïté des Pouvoirs Publics. Ne serait-il pas plus efficace d’entamer des actions pour renforcer la règlementation de ces ingrédients controversés plutôt que de jeter le trouble sur tous les cosmétiques alors qu’il existe des options parfaitement saines pour les futures et jeunes mamans ainsi que leurs bébés ? » conclue Candice Colin

Candice COLIN, co-créatrice de l’application mobile CLEAN BEAUTY déclare suite à la publication de la nouvelle édition du Carnet de Santé :

« En recommandant aux parents de ne pas utiliser de cosmétiques pour eux-mêmes et leur bébé dans les premiers mois de l’enfant, la nouvelle édition du Carnet de Santé pointe l’existence d’une vraie problématique de santé publique liée à l’utilisation de certains ingrédients dans les cosmétiques” »

Pour en savoir plus : www.officinea.fr