Quinze jours seulement après avoir participé à la victoire européenne de la Solheim Cup à Gleneagles, Carlota Ciganda a remporté l’Estrella Damm Mediterranean Ladies Open au Terramar Golf Club de Sitges, en Espagne, dimanche, ajoutant un moment inoubliable à sa remarquable carrière.

LET : Carlota Ciganda s'impose à domicile

Carlota Ciganda – ©Tristan Jones / LET

Carlota Ciganda était la Rookie de l’année 2012 et la gagnante de l’ordre du mérite de sa première victoire à domicile sur le Ladies European Tour et elle a déclaré : « Je suis très heureuse de gagner en Espagne, avec tout le monde ici. Ma famille est ici et jouer en Espagne est toujours très spécial. C’était une journée difficile et pour être honnête, il y avait beaucoup de vent, avec quelques rafales folles sur le parcours. J’ai joué assez bien et j’ai essayé de faire les fairways, de frapper les greens et de faire quelques putts. J’ai bien joué le par-5, mais je savais que les autres allaient faire des erreurs, parce que c’était assez difficile. »

« Vers la fin, j’ai vu qu’Esther était à 6 ou 7 sous le par, mais je voulais arriver à 10 : c’était mon objectif pour la journée. Je pensais que si j’atteignais 10, tout irait bien, mais c’était difficile de réussir ces birdies dans les derniers trous. Le vent était assez fort, donc j’étais contente de faire ces pars et de gagner le tournoi. »

Il s’agissait de sa première victoire en tournoi individuel en trois ans, depuis le CitiBanamex Lorena Ochoa Invitational de 2016 qui a couronné une saison brillante, faisant suite à huit top 10 sur le LPGA Tour, dont une égalité pour la deuxième place à la Bank of Hope Founders Cup en mars.

Carlota Ciganda a eu la chance de gagner à Sitges dans des circonstances similaires il y a deux ans, avec un putt court sur le 18, mais la balle est ressortie, ce qui lui a fait perdre un play-off, contre Florentyna Parker. Elle a admis que le souvenir lui était revenu lorsqu’elle s’est retrouvée face à un putt similaire à une distance d’environ 1m50 sur le 18 et elle a déclaré : « Je me suis juste dit de ne pas bouger la tête et de faire ce putt et de gagner le tournoi. Je ne veux pas passer par un autre play-off parce que tout peut arriver et le putt a réussi, donc je suis très, très heureuse. »

Le tournoi est peut-être sponsorisé par un fabricant de bière, mais après avoir été trempée d’eau par d’autres golfeuses, Carlota Ciganda s’est réjouie d’arroser de champagne ses fans enthousiastes de la maison. Suzann Pettersen, coéquipière de Ciganda lors de la Solheim Cup à Gleneagles, a tweeté peu après : « Quand cette fête s’arrêtera-t-elle ? Je suis si contente pour toi, mon amie. »

L’athlète de 29 ans originaire de Pampelune a entamé la dernière manche avec deux coups de retard sur Laura Fuenfstueck, mais a profité d’une certaine manière de la malchance de Fuenfstueck. L’Allemande de 24 ans, qui n’avait jamais été en lice auparavant, a connu un départ déconcertant lorsqu’elle a doublé les deux premiers trous en bogey. Bien qu’elle ait réalisé un birdie sur le 3 et qu’elle ait récupéré une part du lead lorsque Carlota Ciganda a fait un bogey sur le 4, elle n’a pas eu de chance avec un bogey sur le 5. Un autre birdie a suivi sur le 7, mais c’était son dernier de la journée. Elle a doublé le 10 et est rentrée chez elle avec un tour final de 79, à égalité avec Christine Wolf et Ursula Wikstrom pour la quatrième place.

Carlota Ciganda a réalisé des birdies sur les 6e et 7e trous et a pris une avance de deux coups au début des 9 de retour avant que la jeune Allemande Esther Henseleit ne se mette dans un déchainement de birdies. Du 2 au 6, elle a réalisé des birdies sur 5 des 7 trous suivants, mais a terminée par 5 pars consécutifs pour un score de 68. Ciganda a fait un bogey sur le 11, mais a immédiatement rebondi avec un birdie le 12. Elle a fait un bogey sur le 13 mais personne n’a pu la rattraper.

« C’était un début difficile, mais je suis revenue très forte », a déclaré Henseleit, qui a progressé dans l’ordre du mérite et dans le classement des rookies de l’année du LET. « En fin de compte, ce n’était pas assez, mais j’ai bien joué. J’ai eu ma chance sur les derniers trous mais je n’ai pas pu les faire. »

Sanna Nuutinen, qui jouait dans le dernier groupe, a réalisé un score de 73 pour terminer troisième avec 3 sous le par. Whitney Hillier, qui a fait la une des journaux internationaux avec son trou-en-un vendredi, a terminé septième en solo, avec Aditi Ashok huitième, Marianne Skarpnord neuvième et cinq autres joueuses à égalité en dixième position.

Le prochain tournoi du LET est le Hero Women’s Indian Open, qui débutera jeudi au DLF Golf and Country Club à Gurugram. En attendant, Ciganda a confiée qu’elle aimerait faire la fête avec sa famille élargie en Espagne.

Les deux meilleures françaises, Derrey et Chevalier, 26e en Espagne

Très solide durant le dernier tour (70,-1), Valentine Derrey gagne quinze places pour boucler son tournoi au 26e rang aux côtés de Camille Chevalier.

Pour consulter le leaderboard : cliquez ici