Céline Boutier sera au départ à 7h55 du tee n°10 de l’ISPS Handa Women’s Australian Open face aux meilleures joueuses mondiales. Regonflé à bloc avec sa première victoire Australienne dimanche dernier la Parisienne peut encore nous surprendre…

Ariya Jutanugarn, Lydia Ko, Nelly Korda
12h34 (heure locale), 1er Tee

Les groupes vedettes et les départs de l'ISPS Handa Women's Australian Open

Ariya Jutanugarn, Lydia Ko, Nelly Korda – Photo : D.R

Le groupe le plus fort du tournoi, les joueuses numéro 1, 14 et 16 au classement mondial, sont toutes en train de se départager pour les 36 premiers trous. Ce ne serait pas une surprise si ce groupe continuait à jouer ensemble avec une heure de départ tardive ce week-end. Korda a été interrogé sur le fait de jouer aux côtés de Jutanugarn, notant que, “En jouant contre les meilleurs joueuses, je veux juste travailler plus dur et faire en sorte de jouer mieux également, ce qui est une motivation aussi”. L’Américaine aura certainement du pain sur la planche car Jutanugarn a montré que l’Open d’Australie est à son goût, avec 3 top 10 en quatre matches.

Cela n’inclut même pas Ko, qui, à l’âge de 21 ans, a participé à ce tournoi chaque année depuis qu’il a été co-sanctionné par la LPGA, faisant sa 8e apparition cette année. Elle a fait le cut à chaque apparition, avec 4 top 10 dont sa victoire en 2015. Attendez-vous à beaucoup de chiffres rouges de la part de ce groupe, car les trois joueuses se sont classées parmi les onze meilleures de la saison dernière, avec Jutanugarn au premier rang sur cette liste.

Céline Boutier, Minjee Lee, Amy Yang
7 h 55
(heure locale), 10e Tee

Les groupes vedettes et les départs de l'ISPS Handa Women's Australian Open

Céline Boutier, Minjee Lee, Amy Yang – Photo : D.R

Deux des 30 meilleurs joueuses du monde flanqué de la vainqueur de la semaine dernière dans le 12ème groupe. Alors que Boutier a le plus récent succès signant sa première victoire LPGA dimanche, alors que Lee et Yang ont été constantes lors de leurs dernières participations à l’Australian Open.

La toute première épreuve de la LPGA de Lee a eu lieu ici en tant qu’amateur en 2013, avec un T55, son pire résultat de sa carrière dans ce tournoi. Depuis, l’Australienne n’a pas manqué de terminer dans le top 20, avec des T3 et T5 lors des deux dernières saisons. Yang n’a fait qu’une seule apparition à l’Australian Open dans sa carrière, où elle a enregistré un T2. Il s’agit de la deuxième épreuve de la saison pour la Coréenne, sa première dans l’hémisphère Est après une 14e place au Diamond Resorts Tournament of Champions.

Boutier a raté le cut dans sa seule apparition ici l’année dernière. C’était le début d’un lent début de sa campagne de 2018 où elle a manqué le week-end dans ses quatre premières épreuves. C’est un changement de rythme pour la Française cette année, puisqu’elle a réalisé trois tours sous le par la semaine dernière. Il lui a fallu attendre le LPGA Mediheal Championship à la fin du mois d’avril dans sa septième épreuve de l’an dernier pour passer à son troisième tour sous le par.

Georgia Hall, Jin Young Ko, Karrie Webb
7 h 44
(heure locale), 10e Tee

Les groupes vedettes et les départs de l'ISPS Handa Women's Australian Open

Georgia Hall, Jin Young Ko, Karrie Webb – Photo : D.R

Dans la foulée du 10ème Tee, la championne en titre aura en ligne de mire la championne de la semaine dernière Céline Boutier pour les deux premiers tours. Dans une victoire historique pour une débutante, Jin Young Ko n’était que la deuxième novice à remporter sa première compétition en tant que membre de la LPGA dans l’histoire de ce circuit. La recrue Louise Suggs Rolex Rookie of the Year 2018 fait ses débuts dans la saison 2019 en cherchant à défendre son titre.

Georgia Hall a été la seule rookie à remporter un tournoi majeur l’an dernier, complétant ainsi le duo de super étudiantes de deuxième année. Le T13 de Hall l’an dernier, pour ses débuts en tant que membre de la LPGA, a été son meilleur résultat jusqu’à Thornberry Creek en juillet dernier.

Le groupe est dirigé par Karrie Webb, membre du Hall of Fame de la LPGA, alors que l’Australienne joue son 2ème événements consécutifs dans son pays natal. Participant à l’événement depuis 1994, elle en a vu l’évolution, telle que documentée par Ron Sirak sur LPGA.com. Elle a fait une performance sur le retour au deuxième tour la semaine dernière, affichant un score de 65 avant que le vent cinglant ne la fasse dépasser la limite du cut après les 54 premiers trous. Il s’agissait de son score le plus bas par rapport au par depuis le 2016 Canadian Pacific Women’s Open, alors qu’elle avait enregistré une 8 sous le par le dernier jour pour se classer à égalité au cinquième rang.

Su Oh, Charley Hull, Bronte Law
12h45 (heure locale), 1er Tee

Les groupes vedettes et les départs de l'ISPS Handa Women's Australian Open

Su Oh, Charley Hull, Bronte Law – Photo : D.R

Une autre Australienne, jumelée à un duo de Britanniques, Su Oh cherche à tirer parti de sa deuxième place de la semaine dernière et à maintenir son succès dans son pays natal. Bien qu’elle ait raté le cut l’an dernier, elle a obtenu deux résultats consécutifs de T14 en 2016 et 2017. Le Grange Golf Club a accueilli le tournoi en 2016, où elle a terminé avec un effort de 4 sous le par pour passer à la 30e place du leaderboard.

Charley Hull a connu le succès en Australie, avec 3 top 10 sur cette épreuve, dont un T4 en 2016, égalant Oh en finale pour se classer parmi les 5 premiers. La joueuse classée 23e mondiale cherche à se rattraper cette semaine, après que son plus mauvais tour de sa carrière dans une épreuve de la LPGA l’ait poussée à se placer derrière la ligne de cut.

Bronte Law complète le trio, avec sa seule participation au Women’s Australian Open l’an dernier, où elle a raté le cut. La numéro 61 mondiale s’est enflammée vers la fin de la saison dernière, affichant deux top 10 lors de ses quatre dernières épreuves. Elle cherche à retrouver cette forme après avoir raté le cut de la semaine dernière.