Kim Hyo Joo seule en tête après trois tours à -15, le classement provisoire de l’Evian Championship est pris d’assaut par les Sud-Coréennes. Céline Herbin et Céline Boutier décrochent terminant +5 et +8.  En raison des fortes précipitations les départs du dernier tour ont été décalés à 14 heures.

Hyo-Joo Kim (Kor) LPGA Evian Championship 2019 – Photo Philippe Millereau / KMSP

Les Sud-Coréennes en nombre après trois tours à l’Evian Championship avec cinq des six premières places du classement général . Hyo Joo Kim, lauréate de l’édition 2014, actuelle 18mondiale, prend la tête du classement provisoire grâce à une carte de 65 (-6), réalisant huit birdies pour un score de 198 (-15). Sung Hyun Park, sa compatriote numéro un mondiale est en embuscade à 1 point (-14). plus loin on retrouve Jin Young Ko (-11) et Inbee Park (-11). La Thaïlandaise Ariya Jutanugarn signe la meilleure carte du jour et occupe le 8e position avec un splendide 64 (-7) dans un top 10 très sud-Coréen. Loin, Les deux Françaises qui ont passé le cut ont vécu un troisième tour compliqué. Avec une carte de 77 (+6), Céline Herbin passe à +6 total et recule à la 63eplace. Journée encore plus difficile pour Céline Boutier avec un  78 (+7). La numéro un française chute à l’avant dernière place des rescapées du cut avec un score de 221 (+7).

La canicule, suivie d’un orage ayant interrompu un moment les parties du vendredi, a fait des dégâts parmi les têtes couronnées. Outre Stanford la tenante du titre, plusieurs joueuses déjà titrées en tournois majeurs ont ainsi été éliminées au “cut”, fixé à +2: Lee Jeong-eun +3 (US Open 2019), Lexi Thompson +7 (ANA 2014, 2e à Evian en 2015), Lydia Ko +9 (Evian 2015, ANA 2016)

Amy Olson revient sur sa victoire manqué en 2018

Le 18e trou à Evian Resort Golf Club a peut – être changé d’un par-4 en par-5, mais il reste encore un endroit doux – amer pour Amy Olson. En 2018, la native du Dakota du Nord se dirigea vers le tee 18 le dimanche avec une avance d’ un coup. Elle a quitté le green avec un double bogey, laissant passer son premier titre majeur au profit d’ Angela Stanford. Ce moment résonne encore comme une expérience douce-amer dans la tête de Amy Olson.

“Je dis toujours après un tournois loupé il me faut habituellement environ 45 minutes pour m’en remettre Celui-ci m’a pris  deux bons jours « , a déclaré Olson. « Je ne vais pas dire ça ne marche toujours pas mal. J’aimerais toujours revenir en arrière et changer les choses. Ce n’est pas possible bien sûr, c’est juste agréable d’être ici encore cette année et bien jouer”

Un an plus tard  Olson qui a panser les blessures de l’ an dernier.est  bien décidé à rester dans la course. Après un premier tour de 70, Olson avait réalisé sept birdies d’affilé le vendredi, y compris sur ce fameux n ° 18, avec seulement deux bogeys  elle entame le week-end en sixième position et termine son troisième tour à +2 (21e) ..

voir le classement