Menées depuis le début de cette Solheim Cup, les Américaines n’auront pas réussi à combler leur retard sur les matchs en simple. Un score nul, 6 partout lors des 12 simples, permet à l’Europe de glaner son deuxième titre consécutif, après Gleneagles en 2019.

Céline Boutier remporte son simple 5&4 contre l’Américaine Mina Harigae, et rapporte son premier point de la semaine pour la Team Europe.

Solheim Cup : l’Europe conserve son titre!

©Tristan Jones/LET

Sur le parcours d’Inverness dans l’Ohio, les Américaines, à domicile, n’ont jamais réussi à tirer parti de l’avantage du public : les joueuses de Pat Hurst n’ont pas mené une seule fois lors de cette édition 2021 de la Solheim Cup.

Après deux journées de doubles passées en tête, l’Europe comptait deux points d’avance à l’entame des matchs en simple. Il était nécessaire de rapporter au moins 5 points, pour assurer l’égalité.

En cas d’égalité 14 partout, l’équipe tenant du titre garde le trophée.

Très vite, les premiers matchs ont tourné en faveur de l’équipe européenne, et le leaderboard s’est retrouvé plus bleu que rouge.

Les premiers points ont été rapportés par Maguire et Sagstrom, tandis que Anna Nordqvist, qui ouvrait les simples ce lundi, partageait son match contre Lexi Thompson.

Solheim Cup : l’Europe conserve son titre!

Céline Boutier – ©Tristan Jones/LET

La jeune rookie Leona Maguire, est la première à rapporter un point ce lundi. Elle clôture ainsi une excellente Solheim Cup : 4 victoires et un match nul et donc 4,5 points ramenés sur 5 possibles.

Le premier point américain a été rapporté par la numéro 1 mondiale Nelly Korda. Elle s’est imposée au 18ème trou 1UP sur Georgia Hall.

Derrière la récente vainqueur du LPGA Championship, se jouait le match de Céline Boutier. Cette rencontre l’opposait à Mina Harigae, qui l’avait battu en double la veille. Cette fois-ci, le match s’est avéré en faveur de la Française, qui après un match nul et une défaite, ramène son premier point pour l’Europe. Elle s’impose nettement 5&4 contre Harigae et ceci, en ne concédant aucun trou à l’Américaine.

Sur cette édition 2021, Boutier récolte tout de même 1,5 point pour l’Europe sur 3 possibles.

Derrière la Française, Koerstz Madsen et Ernst sont allées jusqu’au 18 et ont partagé leur match. A ce moment, l’Europe mène 13 à 11. En effet, les Américaines Altomare et Khang ont ramené deux points supplémentaires aux États-Unis en disposant respectivement de Ciganda et Popov. 

C’est la rookie de 26 ans, Matilda Castren qui rapporte le 14ème point synonyme de victoire pour l’Europe. Opposée à Lizette Salas, la Finlandaise mène 1UP au départ du 18. L’Américaine signant le Par, Castren ne tremble pas et rentre un putt de 2,5 mètres pour le par et pour remporter son match. 

Sur le dernier match, Emily Pedersen ramène un 15ème point pour l’équipe européenne en s’imposant 1UP sur Danielle Kang. 

L’Europe conserve pour la deuxième fois de son histoire le titre, et s’impose également pour la deuxième fois en terre américaine. Déjà dans l’équipe à Gleneagles, Céline Boutier remporte sa deuxième Solheim Cup. C’est la deuxième Française à réaliser cette performance après Patricia Meunier-Lebouc (vainqueur en 2000 et 2003).

Après deux victoires consécutives, la capitaine européenne Catriona Matthew a annoncé qu’elle n’assurerait pas le capitanat en Espagne en 2023.

Les Européennes tenteront pour la première fois de leur histoire de remporter un 3ème titre consécutif en Andalousie.

Solheim Cup : l’Europe conserve son titre!Pour consulter le leaderboard : cliquez ici

Pour lire notre dernier article sur le même sujet :

Solheim Cup : l’Europe reste en tête 9 à 7