Ce n’est pas un rêve. Annika Sorenstam sera bien sur le terrain pour en découdre avec les meilleures joueuses du monde, lors du prochain LPGA Gainbridge, du 25 au 28 février à Orlando.

Annika Sorenstam va jouer son premier événement officiel de la LPGA depuis 13 ans

Annika Sorenstam – ©LET

Annika Sorenstam détentrice de 10 tires majeurs, 90 victoires à son actif dont 72 sur le LPGA Tour font de la Suédoise une des meilleures golfeuses de tous les temps. Auteur d’un score record de 59 sur le circuit, la légende Storenstam aux 22 millions de dollars de gains en carrière a été désignée huit fois joueuse de l’année du circuit LPGA – vous voyez le genre : elle est de retour.

A 50 ans, Annika a participé au premier événement du circuit en 2021, le Diamond Resorts Tournament of Champions, mais entant que célébrités dans un format stableford, terminant neuvième.
À l’époque, Sorenstam a déclaré qu’elle envisageait de participer à certains événements du Legends Tour (le circuit féminin senior), bien qu’elle ait été catégorique sur le fait que ce n’était pas la première étape vers un retour en force sur le circuit LPGA. Elle espérait également faire ses débuts à l’US Senior Women’s Open en 2021, mais les dates du championnat ont été déplacées du 29 juillet au 1er août, ce qui l’a placée en face des Jeux olympiques d’été de Tokyo. Si les Jeux se déroulent comme prévu, Sorensteam doit être au Japon car elle est présidente de la Fédération internationale de golf.

Annika Sorenstam est dans le champ du Gainbridge LPGA, et il n’y a pas de célébrité cette fois. Elle sera face aux meilleures joueuses du monde sur le lac Nona, où elle habite. La dernière fois qu’elle a joué, et gagné, en circuit, c’était en 2008 prenant sa retraite à la fin de cette saison.

« Si mon emploi du temps le permet, un de mes objectifs cette année est de participer au U.S. Senior Women’s Open. Et si je veux jouer à mon meilleur niveau plus tard cet été, j’ai vraiment besoin de jouer des compétions très disputées à mon actif », a déclaré Annika Sorenstam à Golf Digest par email. « Avec l’arrivée du Gainbridge dans mon club d’origine, le Lake Nona, c’est tout simplement logique ; de jouer à domicile, notre maison donne sur le tee du 16 et ce serait bizarre de voir les filles jouer sans que je sois là aussi. Je suis reconnaissante qu’il y ait des places dans le champ réservé au Hall of Famers et je suis vraiment ravie que mes enfants et nos amis du Lake Nona puissent me voir participer à une épreuve de la LPGA. »

Pour en savoir plus : https://www.lpga.com/

Pour lire notre dernier article sur le même sujet :

Annika Sorenstam et Gary Player reçoivent de Trump la Medal of Freedom

Garmin Approach S62