Sébastien Rabine organise chaque année les deux plus grandes compétitions de golf pour les étudiants en France, l’ICD Golf Trophy et le Challenge ICD des Grandes Écoles. L’édition 2021 aura lieu le 7 octobre prochain sur le parcours de Vineuil à Chantilly, en format Pro-Am. Interview.

Bonjour Sébastien. La prochaine édition de l’ICD Golf Trophy aura lieu sur un de nos plus beaux parcours, Chantilly Vineuil, avec une nouvelle formule de jeu…

Chaque année nous essayons d’innover. Nous avons organisé pendant des années l’événement au RCF la Boulie, qui est mon club de cœur. En 2018, nous étions au Golf National, ce qui avait du sens l’année de la Ryder Cup. En 2019, c’était à L’Isle-Adam, un parcours pour qui j’ai eu un vrai coup de cœur. L’an passé, le golf de Chantilly-Vineuil et son directeur Rémy Dorbeau nous ont accueilli dans des conditions exceptionnelles, avec un parcours qui vaut vraiment le détour. En 2021 pour nos 20 ans, nous voulions initialement explorer de nouveaux territoires et nous rendre pendant deux jours sur la Côte d’Opale. Mais avec la crise sanitaire, ce n’est pas raisonnable de vouloir y transporter tous nos partenaires et étudiants. Du coup, nous rejouerons cette année avec grand plaisir à Chantilly, on y a vécu l’an passé l’une de nos plus belles éditions, du brunch au dîner le soir en passant par la compétition. C’est en plus un parcours exemplaire en terme de RSE et de biodiversité, des valeurs qui nous tiennent à cœur. Quant au format, l’ICD Golf Trophy reste un shamble à 4 , mais en formule Pro-Am cette fois.

Depuis quand organisez-vous personnellement cet événement ?

Pendant une dizaine d’années, l’ICD Golf Trophy se déroulait au golf de la Forteresse (Seine-et-Marne) le dimanche. En 2013, le directeur de l’ICD* m’a demandé si je pouvais m’en occuper, grâce notamment à mon carnet d’adresse dans le golf. J’ai accepté, à condition que l’on change tout : le lieu, le format, la cible, les partenaires… L’idée était d’organiser un grand événement et de privatiser un parcours un jour de la semaine. En 2016, en partenariat avec la Fédération des sports universitaires, nous avons ajouté une autre compétition ouverte aux étudiants de toutes les écoles de commerce et d’ingénieurs, en formule scramble à 2 : le Challenge ICD des Grandes Écoles. Depuis huit ans, j’ai fait de très belles rencontres, que ce soit avec des partenaires, des élèves ou des parents d’élève. En 2013, Frédéric Schmitt, le fondateur du Journal du Golf m’a beaucoup aidé et m’a permis notamment de rencontrer Jean-Claude Forestier, le propriétaire du golf du Vaudreuil. Il y a le soutien de la famille Garaïalde avec Christine et la rencontre avec Jean en 2017, ou encore le parrainage de Pascal Grizot en 2019. Je pense aussi à mon ami Thierry David et à Canal+, qui ont toujours répondu présent ces dernières années. Je tiens enfin à souligner le travail de mon équipe et celui des étudiants du bachelor event management de l’ICD avec qui je travaille au quotidien.

En parlant du golf du Vaudreuil, vous avez paraît-il un nouveau projet ?

Oui, nous avons l’ambition de monter au golf du Vaudreuil un sport-étude en bachelor international sur 3 ans pour les joueurs et joueuses de haut niveau, en partenariat avec Altus International de Guillaume Biaugeaud et l’American Business School de Paris, dirigé par Fady Fadel. Nous voulions lancer le projet en septembre 2020 mais la crise sanitaire l’a repoussé d’un an. La promotion Altus démarrera en septembre 2021.

A quelle occasion avez-vous découvert le golf pour la première fois ?

J’avais 15-16 ans. Un jour, mon père m’amène à 7h du matin au golf du Fourqueux. Il me présente la caddy master et me dit que je vais désormais travailler là le week-end. J’ai dû faire un peu tous les métiers là-bas : caddy, starter, commissaire et même jardinier tout un été pour financer mon premier voyage au Canada. J’ai pu y taper mes premières balles. En 1989, Fourqueux à organisé l’Open de France féminin et comme je connaissais les moindres recoins du parcours, j’ai porté le sac d’une joueuse britannique, Susan Strudwick.

Elle a passé le cut j’espère…

Mieux que ça, c’est elle qui a gagné le tournoi !

Propos recueillis par Franck Crudo.

* L’ICD Business School est une école de commerce et de marketing présente à Paris et Toulouse.

https://www.icd-ecoles.com/icd-golf-trophy