A seulement 2h30 de Paris, la gare TGV d’Avignon vous dépose à portée de drive de quelques-uns des plus beaux golfs de Provence.  Une belle occasion de combiner golf et tourisme au cœur de l’une des plus belles régions de France, aussi riche sur le plan culturel que géographique..

Grand Avignon, sous le regard du Géant de Provence

  • Photo : D.R.

A une petite vingtaine de minutes de la gare, cap à l’est avec ce parcours dessiné par George Roumeas, avec l’aide de son ami Jean Garaialade, au sein d’un parc verdoyant de 60 hectares comportant de nombreux obstacles d’eau. « Les greens sont fantastiques, souligne Ludovic Mangaud, le directeur du golf. Et, si le mistral ne souffle pas trop, il est possible de réussir un très bon score. » A l’instar de Romain Lanteri, qui a signé la meilleure carte (64) sur ce par 72.

« La particularité du golf de Grand Avignon, c’est aussi sa convivialité. L’accueil est top et tout est concentré sur 50 mètres : le club-house, le pro-shop, le practice (sur l’eau), le putting-green, le green d’approches ainsi que les trous n°1 et 18 », ajoute Ludovic Mangaud. Plat, le parcours déambule entre cinq lacs et une végétation typiquement provençale composée de lavandes, oliviers et cyprès. Le départ du trou n°1 (pour les hommes) est particulièrement intimidant, a fortiori si l’on ne s’est pas échauffé au préalable, avec un grand lac à surplomber dès le premier coup de driver. Le dernier trou – un long par 3 de 200 mètres – est à couper le souffle avec le Mont Ventoux à l’horizon.
http://golf-grand-avignon.com/

Que visiter ?

Surnommé le Géant de Provence, le Mont Ventoux culmine à 1910 mètres avec, dans les derniers kilomètres, un paysage lunaire et une vue par temps clair sur le Mont-Blanc, situé à 150 km à vol d’oiseau. Etape mythique du Tour de France, les plus sportifs pourront louer un vélo au pied de la montée et défier Froome, Pantani ou Armstrong, qui ont atteint le sommet en un peu moins de 59 minutes.
http://www.bedoin-location.fr/

Où loger ?

Situé à une vingtaine de minutes du Mont Ventoux et à 8 minutes de l’autoroute, le château Gigognan dispose de 8 chambres d’hôtes décorées dans le style provençal du XVIIIe siècle. Les amateurs de vins pourront apprécier sa cave, garnie de Châteauneuf du Pape et Côtes du Rhône.
http://www.gigognan.fr

Avignon Chateaublanc, un golf au naturel

  • Photo : D.R.

A un quart d’heure de route au sud, direction le parcours de Chateaublanc. Dessiné il y a une trentaine d’années par le duo Géry Watine et Thierry Sprecher le long de la vallée du Rhône, ses fairways plats et spacieux permettent – dans un bon jour et si le mistral fait la sieste – d’enquiller les pars. Voire mieux si affinités.  « Nous sommes avant tout un golf convivial, précise Charlotte Giuliani, la directrice adjointe. Outre notre 18 trous, nous avons un compact de 9 trous que les gens peuvent jouer en 1h15, notamment à l’heure du déjeuner. » Les greens, bien entretenus, sont peu roulants. Un golf idéal pour les joueurs de tout niveau.
https://www.ugolfavignonchateaublanc.com

Que visiter ?

Dans le centre historique d’Avignon, le Palais des papes est la plus grande des constructions gothiques du Moyen-Âge. L’édifice, bâti en 1355, est l’un des 10 monuments les plus visités de France. A quelques hectomètres, vous pourrez aussi danser sur le pont d’Avignon, construit au XIIe siècle et classé au patrimoine mondial de l’Unesco, à l’instar du palais. Plusieurs fois emporté par les crus du Rhône, il  a été laissé en l’état depuis le XVIIe siècle.
http://www.palais-des-papes.com/fr

loger ?

La Divine Comédie est un oasis niché au cœur de la cité médiévale d’Avignon. Cinq suites décorées dans un mélange de modernité et de style Empire enlacent un grand jardin arborant une centaine d’essences différentes. Le jacuzzi offre une vue sur le Palais des papes, situé à quelques minutes à pied. En rentrant du dîner, c’est souvent Théodule, un adorable Braque de Weimar, qui montera les escaliers en votre compagnie et vous guidera jusqu’à votre chambre. Un voyage dans le temps et une expérience unique.
https://www.la-divine-comedie.com/

Le domaine de Manville, un parfum de Provence

  • Photo : D.R.

Cap au sud, en direction des Baux de Provence, dans les Alpilles. Le golf de Manville est une expérience aussi esthétique que golfique. Ce 9 trous d’origine s’est transformé il y a quelques années en parcours 18 trous, sculpté au sein de 44 hectares qui offrent une vue imprenable sur le château des Baux et les vignes du Mas Sainte-Berthe. « Nul n’entre ici s’il n’est géomètre » pourrait être la devise (platonicienne) du domaine. Car outre ses départs synthétiques fondus dans la rocaille, la spécificité du parcours réside dans la forme de ses greens et bunkers, dessinés en carré ou en rectangle !
https://www.domainedemanville.fr/fr/

Que visiter ?

Entre Avignon et les Baux, faites une halte à Tarascon, la célèbre cité immortalisée par Alphonse Daudet et son Tartarin. Parfaitement conservé, le château de Tarascon est considéré comme l’une des plus belles forteresses d’Europe. Au sommet, les spectaculaires mâchicoulis ainsi que le panorama sur le château partiellement détruit de Beaucaire, sur l’autre rive du Rhône, feront frémir petits et grands.
http://chateau.tarascon.fr/

Terre d’artistes, la Provence a inspiré d’illustres peintres. Aux Baux de Provence, les Carrières des Lumières proposent des spectacles sons et lumières réputés. Au programme à partir du 30 mars 2019 : la nuit étoilée de Van Gogh.
https://www.carrieres-lumieres.com/

loger ?

Même si nous ne l’avons pas testé lors de notre passage, il est difficile de ne pas mentionner l’hôtel cinq étoiles du Domaine de Manville, lequel propose une expérience de haut standing. Son restaurant étoilé Michelin et son bistrot sont également d’excellents atouts pour séduire les visiteurs.
https://www.domainedemanville.fr/fr/

A Proximité des Baux de Provence et du golf, Le Mas de l’Oulivié est un hôtel haut de gamme aux allures de maison particulière. Une somptueuse piscine bordée de rochers ajoute du cachet à cet établissement qui propose de nombreuses activités (randonnées, méditation, massage, ballades à cheval, VTT, segway tout terrain, tennis, découvertes artisanales, etc.). Les clients de l’hôtel bénéficient d’une réduction de 10 % sur les green-fees des golfs de Manville et Servanes (situé à 7 kilomètres).
http://www.masdeloulivie.com/

Servanes, une carte postale avec les Alpilles en toile de fond

  • Photo : D.R.

Cela pourrait être un tableau de Paul Cézanne. Au pied des rochers, le fairway gondolé par les Alpilles qui vous prennent de haut, le trou n°1 nous fait d’emblée comprendre pourquoi le golf est un jeu à part. Bordé de champs d’oliviers (près de 4000 sur le parcours), bercé par le chant des cigales, le golf de Servanes est une belle balade provençale rythmée par une petite touche US, à l’instar de ses deux grands greens en île et ses lacs en cascade. Les trois derniers trous, cerclés de pins maritimes, feront office de juges de paix pour votre carte de score .

« On joue au golf dans un décor de carte postale, magnifié par la blancheur des Alpilles, confirme Jean Badéa, le directeur. Servanes est un hymne aux beautés de la région. » Le long du fairways du 7, n’hésitez pas à saluer Marius Comba, la coqueluche du club. Ce presque nonagénaire, qui semble s’être échappé d’un roman de Pagnol, passe ses journées sur une chaise au pied de sa maison pour regarder les golfeurs. Doyen des tambourinaires de Provence, il vous parlera de l’occupation du château de Servanes par les Allemands pendant la guerre ou encore du Mont Ventoux, qu’il aurait gravi à vélo en… 1949.
https://golfservanes.com

Que visiter ?

Considérée comme la petite capitale des Alpilles, Saint-Rémy de Provence est une cité aussi typique que touristique. Au détour de ses étroites ruelles, vous passerez devant la maison où naquit Nostradamus.
http://www.saintremy-de-provence.com/

Pont-Royal, sur les traces de Severiano Ballesteros

  • Photo : D.R.

A 45 minutes à l’est de Servanes, Pont-Royal est l’unique golf dessiné en France par le légendaire Espagnol. Ce parcours à l’américaine incroyablement varié se distingue notamment par son caractère verdoyant. « L’entretien du golf est une priorité, précise le directeur, Jérôme Lauredi. Les départs sont tondus comme des greens et, malgré la présence de la garrigue et de la pinède, il est très difficile de perdre une balle. »

De nombreux trous valent le coup d’œil, à l’instar du 8, un par 4 qui vire à gauche à 90 degrés, avec un panorama unique sur les Alpilles et la campagne provençale. Ou encore le 11, un par 3 de 190 mètres protégé par un ravin entre le tee et le green. Lors de la conception du parcours, Ballesteros aurait tapé une vingtaine de balles du back tee (spécialement construit pour l’occasion) afin de déterminer précisément l’emplacement du green. Selon le sens du mistral, le choix du club peut varier du fer 7 au driver !

C’est d’ailleurs l’une des particularités du site. Tous les greens des par 3 sont précédés d’obstacles qui contribueront à accélérer votre rythme cardiaque : les grattes, tops et autres gourmandises du même type sont ici déconseillés. Le trou 18, un par 5 en dodleg gauche encerclé par la forêt et son green jouxtant un lac accueillant vous donnera le frisson final à l’image d’un bon film d’Hitchkock. Une chose est certaine, Pont-Royal ne laissera aucun golfeur insensible.
https://www.golf-pontroyal.com/

Que visiter ?

A une vingtaine de minutes du golf, vers Salon-de-Provence, le zoo de la Barben abrite plus de 650 animaux de 130 espèces différentes. Au « menu » :  wallaby de Bennett, tapir du Brésil, éléphant d’Asie, hippopotame, guépard, bison, petit panda roux ou encore girafe d’Afrique de l’ouest… Un parc très bien noté sur Trip Advisor.
https://www.zoolabarben.com/

loger ?

A une dizaine de minutes du golf de Pont-Royal, le Domaine de Méjeans est une élégante maison d’hôtes typiquement provençale située en bord de lac et comprenant cinq chambres munies d’un mobilier d’époque, avec des thématiques différentes.
http://www.domainedemejeans.com/

Saumane, pour en prendre plein la vue

  • Photo : D.R.

Pour conclure en beauté votre périple golfique, cap au nord vers l’Isle sur la Sorgue, à 40 minutes de route. Le golf de Saumane est une belle surprise, dans tous les sens du terme. Aussi ludique que spectaculaire, ce 18 trous niché sur les collines du Vaucluse offre quelques magnifiques points de vue sur les Alpilles et le Lubéron. L’ultime trou est à l’avenant avec un par 4 en dodleg gauche qui requiert une mise en jeu entre deux lacs. Appliquez-vous, car vos autres coups seront scrutés de près, la terrasse du bar surplombant le green du 18. En cas de double bogey, peut-être entendrez-vous le rire railleur du fantôme du marquis de Sade, qui fut jadis le propriétaire du château de Saumane…
https://www.golfdesaumane.fr/

Que visiter ?

Le Lubéron regorge de trésors. A partir de l’Isle sur la Sorgue, rendez-vous aux mines de Bruoux, à une trentaine de kilomètres à l’est. La visite guidée d’une petite heure vaut son pesant d’or, ou plutôt d’ocre en l’occurrence. En chemin, faites une halte au musée de la Lavande à Coustellet, à l’Abbaye cistercienne de Sénanque près de Gordes, considéré comme l’un des plus beaux villages de France. Sans oublier le panorama unique des ocres de Rustrel, site semi-naturel qui lui vaut le surnom de Colorado provençal.

loger ?

A 5 minutes du golf, le Mas des Grès est un hôtel convivial aménagé dans une petite ferme provençale restaurée et gérée avec chaleur et bonhomie par Nina et Thierry. Eux-mêmes adeptes de la petite balle blanche à leurs heures perdues, ils organisent chaque année un tournoi à Saumane avec leurs clients golfeurs. Le soir, Thierry n’hésite pas à mettre la main au fourneau et sert une délicieuse cuisine de saison composée de produits locaux.
http://masdesgres.com/

* BON PLAN : un pass vous permet d’obtenir jusqu’à 30 % de réduction sur 28 parcours de golf en Provence.
https://provencegolf.com/creez-votre-pass/

Franck Crudo