L’Anglaise Meghan MacLaren termine deuxième du Jordan Mixed Open et s’est classée dans le top 10 du Ladies European Tour pour la quatrième fois consécutive, alors que Daan Huizing a remporté le premier Jordan Mixed Open présenté par Ayla.

Meghan MacLaren, héroïne du Jordan Mixed Open

Meghan MacLaren – Photo : D.R.

MacLaren, 23 ans, a commencé son dernier tour avec trois birdies dans ses cinq premiers trous et a devancé Huizing de cinq coups dans le premier tournoi de golf plein champ qui a vu hommes et femmes s’affronter sur un même parcours pour un seul prix.

Avec un bogey sur le 6  un birdie sur le 7, MacLaren avait  trois coups d’avance sur les neuf derniers trous au Ayla Golf Club, mais le Néerlandais de 23 ans a renversé la vapeur sur les trois trous suivants après que MacLaren ait rentré le 10 en 3 putts et double boguey le 11, sa balle ayant frappé un rocher sur un lac près du green puis rebondit vers une autre surface de pénalité.

Daan Huizing remporte le Jordan Mixed Open et Meghan MacLaren termine deuxième

Daan Huizing, champion du 1er Jordan Mixed Open – Photo : D.R.

MacLaren a eu plusieurs occasions sur les neuf derniers trous, mais le joueur du Challenge Tour a réussi à devancer son adversaire par deux coups après des birdies consécutifs aux 12e et 13e trous. Bien qu’il ait souffert d’un bogey sur le 14 après avoir frappé son coup de départ dans le rough, il a fait rouler un putt délicat pour birdie depuis le fond du green du 16 pour reprendre son avantage de deux coups. Les deux adversaires ont fait tomber leurs coups de départ dans le ruisseau parallèle au 17e green et ont effectués le par aux deux derniers trous, mais Huizing a conclu avec une victoire par deux coups d’avance avec un tour final de 68 pour un total de 200, 16 sous le par, après 54 trous.

Il s’est dit fier d’avoir remporté l’événement, qui a vu les golfeurs du Challenge Tour, du Staysure Tour des 50 ans et plus et du Ladies European Tour s’affronter sur un pied d’égalité.

« C’est une occasion spéciale. Je pense que c’est une excellente initiative. C’était très amusant de jouer dans un groupe final avec un joueur du Challenge Tour, un joueur senior et une joueuse. Ce fut une grande bataille. C’est une ambiance différente et très spéciale d’être le premier gagnant et j’espère que c’est événement aura un grand avenir. »

Pour Huizing, c’était la rédemption pour son moment cauchemardesque de la Grande Finale du Challenge Tour l’an dernier, quand après un double boguey sur le 17e il s’est privé du le circuit européen. Réfléchissant à sa troisième victoire sur le Challenge Tour, il ajoute : « Je bourdonne, mec. C’est un grand moment pour moi. J’ai eu des moments difficiles à domicile récemment, alors c’est une très belle façon de me prouver que je l’ai eu. La confiance est en moi et en ceux qui m’entourent, mon équipe et ma famille, je suis vraiment reconnaissant de leur soutien. C’est un honneur pour moi. Je pense que c’est un événement historique. C’était une grande expérience et je suis très honoré d’être champion ici. »

MacLaren, qui a enregistré une dernière carte de 72 pour terminer deuxième avec 14 sous le par, a commenté : « Je suis évidemment assez déçue de ne pas gagner cette semaine, après avoir été dans une si bonne position, mais c’était quand même un honneur d’être ici et de représenter le golf féminin aux côtés de deux autres grands circuits. C’était assez serré dans les derniers trous, donc je pense que c’était un bon divertissement pour tout le monde. »

« C’était un concept génial, mais aucun d’entre nous ne savait vraiment comment il allait se dérouler. La façon dont les scores ont été calculés tout au long de la semaine a montré qu’il est absolument possible de travailler avec le bon processus de réflexion et la bonne mise en place du parcours si on s’en donne la peine”

En fait, avec un nombre à peu près égal de joueurs de chaque tour de co-sanctionnement (20 du Ladies European Tour, 25 du Challenge Tour et 21 du Staysure Tour) et les trois meilleurs joueurs composés d’un compétiteur de chaque circuit, le scénario ne pouvait être mieux écrit pour l’équipe du Ayla Golf Club, qui a contribué au succès du tournoi innovant.

« Nous sommes très heureux du grand succès remporté par le Jordan Mixed Open », a commenté Khaled Masri, président d’Ayla. « Ce tournoi de golf international, le premier du genre, a attiré de nombreux amateurs de golf et touristes du monde entier, plaçant ainsi la Jordanie sur la carte des grands événements golfiques internationaux. Nous espérons maintenir cette tendance croissante et continuerons d’accueillir de nouveaux championnats mondiaux et régionaux sur notre parcours de golf de classe mondiale. »

Pour voir le leaderboard, cliquez ici