Jutanugarn pourrait pour la seconde année consécutive être le nom vainqueur du Ladies Scottish Open du Aberdeen Standard Investments. Après le sacre en 2018 de sa sœur aînée Ariya,  Moriya Jutanugarn qui a joué samedi à North Berwick, en Écosse, avec une moyenne de 4 sous le par (67), prend une  sérieuse option pour la victoire avec une avance d’un coup face à Jeongeun Lee6  et  Mi Jung Hur .

Moria Jutanugarn en tête du Ladies Scottish Open 3e tour

Moria Jutanugarn – Ladies Scottish Open- photo LET

Au cours des trois premiers tours, Moriya Jutanugarn a frappé 48 des 54 greens en régulation, mais elle a indiqué que la clé pour elle est d’être patiente et de continuer à faire ce qu’elle est en train de faire. J’essaie simplement de jouer à mon jeu et de m’amuser, a-t-elle dit. ” Ne pas me concentrez sur quoi que ce soit.”

La Thaïlandaise a remporté son premier titre Rolex à l’Open HUGEL-JTBC LA 2018 et samedi, elle a déclaré qu’elle aimerait suivre les traces de sa sœur et remporter une victoire en Écosse. ” Eh bien, ce serait, bien sûr, comme toute victoire, on se sent toujours très bien et surtout l’Ecosse est le pays du golf, bien sûr.”

Vendredi, Hur n’avait besoin que de 24 putts pour égaler le record du tournoi de 18 trous avec un second tour en 62. Bien que les putts ne soient pas rentré aussi facilement que la veille, elle aura besoin de 34 putts pour une victoire en cinq ans sur le circuit LPGA  en évitant de penser au résultat de dimanche.

“Je veux juste profiter de mon jeu”, a déclaré Hur. « Comme si je ne voulais pas stresser pour mon jeu parce que c’est ma 11e année sur le Tour professionnel et cela n’aide en rien de se mettre la pression. Je vais simplement profiter de ma journée et beaucoup échanger avec mon caddie.

Lee6 a été constamment en lice lors de sa première saison , avec 11 top 16 parmi lesquelles une victoire majeure à l’US Women’s Open. Jouant pour la première fois de sa carrière sur un parcours de style links au Renaissance Club, Lee6 s’est dite surprise de la facilité avec laquelle elle s’est installée dans ce tournois.

«C’est ma première fois, et j’ai pensé que ce serait vraiment difficile, mais en réalité, mes coups et mes contacts ont été plutôt bons», a déclaré Lee6 après un troisième tour en 66. «C’est pourquoi j’ai commencé à jouer beaucoup mieux qu’avant. Mais ce qui me préoccupe le plus, ce sont les conditions météorologiques de demain, car il semble que les prévisions météo annoncent qu’il va pleuvoir toute la journée. Alors on verra comment ça se passe.

Le championne 2017,  Mi Hyang Lee,  est seule en quatrième position à -12, tandis que les écossaises  Carly Booth, Ariya Jutanugarn, Jane Park  et  Chella Choi  sont en embuscades à égalité au cinquième rang à -10, avant la dernière ronde.
La lutte s’annonce serrée, suspens garanti pour le dernier tour !

voir le classement