Avec une hôtellerie de luxe réputée pour être une des meilleures au monde et ses dix 18 trous de toute beauté et d’une étonnante variété, l’île Maurice est devenue depuis le début du siècle une destination phare du tourisme golfique. Prenez vos lunettes et votre crème solaire, on embarque pour un tour.

Maurice, l'île fantastique

Début des années 2000 : l’île Maurice décide de miser sur le golf et l’hôtellerie haut de gamme pour dynamiser le tourisme. Pari gagné. Aujourd’hui, ce sont plus de 50 000 golfeurs, en provenance principalement d’Europe, qui viennent chaque année découvrir ce petit paradis francophone niché au cœur de l’océan Indien, son climat exceptionnel toute l’année – le thermomètre descend rarement en-dessous de 20°C – et la bonhomie de ses habitants. Avec dix 18 trous (et bientôt davantage), tous de très grande qualité, et seulement deux ou trois heures de décalage horaire, cette ancienne colonie française puis anglaise d’à peine plus d’un million d’habitants est devenue une destination prisée par tous les accros à la petite balle blanche. Un golf pass permet même, depuis peu, d’obtenir des tarifs préférentiels (jusqu’à 60% de réduction) sur huit parcours de l’île*.

A l’est, l’éden

  • Anahita Golf Club - Photo D.R.

Avec quatre 18 trous, l’est de l’île Maurice est la partie qui concentre le plus de fairways et de greens. Dessiné par Ernie Els, l’Anahita Golf Club vous propose de swinguer… dans une carte postale, avec six trous qui semblent défier l’océan et un finish en apothéose sur le 17, l’un des plus beaux par 3 de la planète golf. Ici comme sur beaucoup de parcours à Maurice, les fairways sont larges et accueillants, le vrai challenge commençant à partir du deuxième coup.

Le golf serpente au cœur d’un magnifique jardin tropical, cerclé par le plus grand lagon de l’île d’un côté, la chaîne de montagne de l’autre, laquelle retient pour vous les nuages. Gare aux coups de soleil ! Ici, le vent est une caresse rafraîchissante et vous fait facilement oublier qu’il faut se protéger. S’il se réveille de mauvaise humeur, il peut même rendre la vie dure aux meilleurs. Le trou 8, un long par 3 de plus de 200 mètres, aurait un jour obligé le grand Ernie Els à sortir son driver, vent de face… sa balle terminant au final court du green. Pour ceux qui souhaitent s’offrir un avant-goût du paradis, de luxueuses villas sont actuellement bâties autour du parcours et en bordure du lagon.

https://www.anahita.mu/fr

  • L’île aux Cerfs - Photo : D.R.

Une autre légende du golf est à l’origine du 18 trous de l’île aux Cerfs : Bernhard Langer. Ce golf emblématique de Maurice, classé par Golfscape dans le top 100 des plus beaux parcours de la planète, est une balade enchantée entre lacs et forêts de mangroves, affleurements volcaniques escarpés et bunkers de sable blanc. Avec, cerise sur le gâteau, quelques panoramas grandioses de l’océan, notamment au retour, qui vous feront traîner sur les greens plus que de coutume. Comme son nom l’indique, ce par 72 s’est invité sur une petite île et il est nécessaire de voguer sur l’eau huit minutes pour s’y rendre. « C’est une expérience unique, confie Kevy Mohun, le pro et assistant manager du golf.  Monter sur un bateau pour aller jouer au golf, c’est spécial. Tout le monde prend des photos en débarquant sur le site ! »

Inauguré en 2003, Langer avait placé la barre si haut que l’île aux Cerfs a d’abord eu la réputation d’être injouable pour les amateurs. « Le parcours rendaient dingues certains joueurs, qui parfois balançaient leurs clubs de rage dans l’eau », rigole même l’ex-n°1 français Marc Farry, souvent de passage à l’île Maurice. En 2013, le golf a été sensiblement élargi et simplifié, le bush nettoyé, rendant le défi bien plus abordable pour les plus gros index. Les par 5 restent toutefois redoutables et requièrent une précision d’orfèvre, à l’instar du 11, qui nécessite de taper trois coups droits comme un « i » pour espérer atteindre un immense green surélevé et bien défendu. Le dernier trou, jadis funeste, a depuis peu l’étonnante particularité de proposer deux greens au choix. On vous conseille vivement de viser celui de gauche, moins effrayant et plus court d’une bonne trentaine de mètres…

https://www.ileauxcerfsgolfclub.com/

  • Links Golf Course - Photo : D.R.

Ancienne réserve de chasse aux cerfs, le Links Golf Course doit avant tout son nom à ses fairways onduleux et roulants, qui évoquent ceux des parcours écossais en bord de mer. Et pourtant, pas de vu sur l’océan ici, même s’il n’est situé qu’à quelques centaines de mètres. Peu importe, ce par 72 offre un décor de toute beauté, ciselé par des roches volcaniques et des pièces d’eau en guise d’ornements. Un golf aussi esthétique que ludique qui s’avère être l’une des très belles surprises de l’île. Le Swing Restaurant, qui surplombe le parcours, est le lieu idéal pour se rafraîchir ou se restaurer au coucher du soleil. En arpentant les couloirs du club house, on apprend même qu’en 2006, un trou en un a été réussi sur le 7 par un certain… Michel Platini.

https://www.constancehotels.com/fr/true-experiences/golf/links/

  • Legend Golf Course - Photo : D.R.

A quelques encablures du Links, le Legend Golf Course est l’autre parcours qui accueille chaque année en décembre l’étape finale du Senior Tour. Constellée de pièces d’eau, la seconde partie de ce par 72 s’avère redoutablement technique, à l’image de l’enchaînement 12-13, « l’Amen Corner » local. Ici tout est possible, du birdie au trou catastrophe et la lucidité et la précision priment sur la témérité et la puissance. Le trou 13, un court par 5 piégeux qui semble au premier abord atteignable en 2, demande un certain sang froid si l’on ne veut pas déchirer sa carte de score de dépit. Le scénique trou 17 et son survol du lagon mais aussi les troupeaux de cerfs qui vous accompagnent sur certains fairways font de ce 18 trous un golf à part.

https://www.constancehotels.com/fr/true-experiences/golf/legend/

Le nord s’invite à la fête

  • Mont Choisy Le Golf - Photo : D.R.

Depuis maintenant un an et demi, la partie septentrionale de l’île Maurice, où est notamment situé le Club Med des Canonniers, dispose elle aussi de son 18 trous. Sculpté par Peter Matkovich, Mont Choisy Le Golf est un tout jeune parcours de championnat qui propose un défi de taille aux joueurs confirmés. Le vent, qui fait rarement la sieste ici, rend la vie difficile aux golfeurs, d’autant que le « fatak » – l’herbe folle locale – rôde à proximité du fairway. Mieux vaut prendre quelques munitions avec soi au départ.

Parfaitement manucuré, Mont Choisy a de faux airs de links dans un premier temps avant de se métamorphoser en golf à l’américaine au retour. Subtil et délicieusement varié, ce par 72 occupe le site d’une ancienne plantation de canne à sucre et offre un visage typique de l’île Maurice, avec ses affleurements de roches volcaniques couleur ébène, ses palmiers et ses plantes endémiques. Ne quittez pas le club house sans demander un « kitsoz », le cocktail typique des golfeurs mauriciens.

http://www.montchoisygolf.com/fr

Au centre, l’histoire et la géographie

  • Gymkhana Club - Photo : D.R.

C’est tout simplement le plus vieux golf de l’hémisphère sud ! Sorti de terre en… 1844, le Gymkhana Club servait initialement de mess aux officiers de marine britanniques. A l’image du presque centenaire golf de Carthage en Tunisie, ce par 68 étroit ressemble davantage à un parcours compact, avec des trous qui s’enchevêtrent parfois. Bref, un 18 trous d’un autre temps, à jouer pour entrer dans l’histoire.

https://www.mgc.mu/

  • Avalon Golf Estate - Photo : D.R.

Un vrai coup de cœur maintenant.  Niché au sein des plantations de thé des montagnes de Bois Chéri, l’Avalon Golf Estate est un parcours magique, sauvage et verdoyant, d’autant qu’il bénéficie d’un taux d’humidité supérieur à la moyenne, notamment en hiver (l’été pour nous). Le relief tenant en otage les nuages, le grain local peut s’avérer aussi virulent qu’éphémère. Un vrai temps irlandais, mais avec une vingtaine de degrés en plus. Ce jeune 18 trous, conçu par Peter Matkovich en 2015, est une promenade vallonnée et bigarrée, ornée d’une étonnante diversité de fleurs et encadrée par les fandias, ces arbres mauriciens que l’on ne trouve qu’en haute altitude. En été, le ciel bleu fait office d’horizon, à moins que ce ne soit l’océan indien. Bref, l’Avalon Golf vous en met plein la vue et le charme opère d’autant plus que le parcours est bien moins fréquenté que la plupart des golfs de l’île puisqu’il se trouve à l’écart des principaux resorts touristiques. Pour les spécialistes du putting, c’est également le seul parcours local avec des greens en bentgrass et non en bermuda. A jouer absolument.

https://avalon.mu/

Au sud-ouest, le paradis

  • Heritage Golf Club - Photo : D.R.

Elu à deux reprises meilleur parcours de l’océan Indien aux World Golf Awards, l’Heritage Golf Club a été dessiné par… Peter Matkovich au pied du domaine de Bel Ombre sur une ancienne plantation de canne à sucre.  Rochers, rivières, touffes de vétivers et jungles de palmiers contribuent  à rendre ce par 72 aussi esthétique que challenging, le parcours ayant récemment accueilli une épreuve coorganisée par l’European, l’Asian et le Sunshine Tour. Certains départs en hauteur et les lacs et ruisseaux du retour vous donneront quelques frissons, avant un finish mémorable et deux derniers trous qui offrent une vue majestueuse sur l’océan. Un autre parcours signé Louis Oosthuizen (et… Peter Matkovich) devrait prochainement être inauguré, non loin de là.

https://heritagegolfclub.mu/fr/home

  • Paradis Golf Club - Photo : D.R.

Si l’on ne craignait pas de tomber dans la facilité, on serait tenté d’écrire qu’il porte bien son nom. Le Paradis Golf Club, c’est d’abord un florilège de trous à couper le souffle. Le 8, au pied de la montagne du Morne classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est un court par 4 en contrebas, avec un obstacle d’eau en amont du green, qu’il est très tentant d’agresser… à ses risques et périls. Des dangers, il faudra aussi en surmonter dès le trou suivant, un très long par 4 avec un trou en île. Le drive est délicat et la gratte au second coup est ici fortement déconseillée sous peine de prendre cher. Les trous 12, 13 et 17 sont protégés par les eaux turquoises du lagon, la palme revenant à l’épastrouillant – il n’y a pas d’autres mots – trou 16, un par 5 en mode Peeble Beach, qui nécessite de survoler l’océan avant d’atteindre un green riquiqui ceinturé d’eau. Par grand vent, on joue le trou en apnée et en trente minutes, photos obligent. Les bougainvilliers, poinsettias, araucarias, palmiers royaux, filaos et cocotiers décorent ce parcours de carte postale mémorable, le plus vieux de l’île Maurice (1992) si l’on met de côté le Gymkhana, hors concours. Un club-house new look, avec l’accueil intégré dans le pro-shop, devrait voir le jour l’hiver prochain.

https://www.beachcomber-hotels.com/fr/golf/your-golf-experience/paradis-golf-club

  • Tamarina Golf Club - Photo : D.R.

C’est le plus long 18 trous de l’île Maurice. Avec ses 6 886 mètres (des tees des pros), le Tamarina Golf Club dégage un parfum d’Afrique avec ses pintades, ses cerfs et même ses singes, qu’on peut croiser au début des trous du retour. Mettez votre portable et vos affaires en lieu sûr, car ces inoffensifs primates (ils ne sont pas méchants au Tamarina) n’hésiteront pas à ouvrir les fermetures éclairs de votre sac de golf pour fouiller dedans et voir s’il n’y a rien à grignoter ! L’entame du parcours est paisible avec de larges fairways et la majestueuse montagne du rempart en toile de fond (l’occasion de faire quelques belles photos). La première accélération du rythme cardiaque survient au 5, un par 5 qui exige de driver au dessus d’une petite falaise puis propose deux voies d’accès différentes au green. Après avoir dégusté une citronnelle ou un délicieux jus de tamarin local offert par la maison à mi-parcours, vous affronterez le par 5 du 11 où tout est possible avant d’admirer le 13, un par 3 plongeant à couper le souffle.

Situé dans l’endroit le plus sec de l’île, ce 18 trous plein de charme se singularise aussi par des greens très grands qui testeront votre science du dosage et votre toucher de balle au putting. « Chaque trou est différent, c’est un golf qui vous oblige à utiliser tous vos clubs », souligne Alain Lenoir, le manager du Tamarina et président de la Mauritius Golf Tourism Association**. Avant d’ajouter : « Je dis souvent qu’il faut jouer deux fois le parcours. La première fois on le découvre, la seconde on l’apprécie ».

http://tamarina.mu/golf/fr/

Où loger ?

  • L'Anahita Golf & Spa Resort - Photo : D.R.

A l’est, L’Anahita Golf & Spa Resort est l’un des plus beaux hôtels de l’île Maurice. Ce 5* à taille humaine dispose de grandes villas comprenant 1 à 5 chambres, un bar, 5 restaurants et un spa récemment rénové. Green fees offerts pour les clients de l’hôtel sur les parcours mitoyens de l’Anahita Four Seasons et de l’île aux Cerfs.

https://www.anahita.mu/fr

  • Le Constance Belle Mare - Photo : D.R.

Le Constance Belle Mare est un hôtel 5* idéalement placé à proximité des golfs du Links et du Legend (green fees offerts pour les clients). Doté de 7 restaurants, 6 bars, 4 piscines, une gigantesque plage privée de 2 km, l’établissement dispose d’un spa tout proche du parcours du Legend, avec des massages relaxants inoubliables. Le Blue Penny Cellar propose une expérience gastronomique de haut vol, des grands crus servis par des sommeliers aux petits soins. Le restaurant situé au cœur d’une incroyable cave à vins propose près de 15000 flacons issus de 13000 domaines viticoles dans le monde. L’établissement accueille également le prestigieux Festival Culinaire Bernard l’Oiseau. Le superbe buffet du restaurant principal est aussi varié que délicieux.

https://www.constancehotels.com/fr/hotels-et-resorts/maurice/belle-mare-plage/

  • Le Canonnier Beachcomber - Photo : D.R.

Au nord, le Canonnier Beachcomber est considéré comme le meilleur 4* de l’île avec un excellent rapport qualité-prix. Idéal pour les golfeurs qui viennent en famille, le parcours de Mont Choisy (tarif préférentiel à 50 euros voiturette incluse pour les clients) étant situé à cinq minutes et l’aquarium de l’île Maurice à 8 km. Campé sur une ancienne forteresse française du XVIIIe siècle (ici, la moitié de la clientèle est francophone), l’hôtel s’étend sur 7 hectares de jardins tropicaux et possède 3 restaurants. Un mini golf s’inspirant des trous de Mont Choisy vient d’être inauguré. Enfin, un centre de massage étonnant dispose de cabines conjuguant chaume, ravenale et bois… suspendues sur les branches d’un banian bicentenaire !

https://www.beachcomber-hotels.com/fr/hotel/canonnier-golf-resort-spa

  • Le Paradis Beachcomber Golf Resort - Photo : D.R.

Au sud-ouest, Le Paradis Beachcomber Golf Resort est joliment niché sur la péninsule du Morne, à 6 km des terres des Septs Couleurs et à 9 km du parc national des gorges de la Rivière Noire. En sortant de votre chambre, vous pouvez vous retrouver soit les pieds dans l’eau, soit sur le parcours, le golf étant intégré à l’hôtel ! Les clients bénéficient de tarifs préférentiels, ainsi que pour les parcours de Mont Choisy, Avalon et Tamarina. Les enfants sont chouchoutés, avec des baby-sitters qualifiées et de nombreuses activités proposées. Super service et cuisine de qualité au restaurant italien La Palma.

https://www.beachcomber-hotels.com/fr/hotel/paradis-golf-resort-spa

Air Mauritius

Photo : D.R.

Dotée depuis six mois d’Airbus A350 flambants neufs, la compagnie mauricienne propose un vol (de nuit) quotidien par jour à partir de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Nous avons testé pour vous la Business Class, qui vous permet de voyager à un niveau de confort et d’intimité exceptionnel : salon VIP dans les aéroports, siège inclinable jusqu’à la position allongée en cabine, coque privative, repas varié, service personnalisé, long-métrages multilingues en qualité numérique et sélection d’albums internationaux récents… Bref, le voyage en Classe Affaires chez Air Mauritius, c’est quasiment l’assurance de voir les 11 heures de vol passer plus vite qu’un tour de périph parisien en heure de pointe !

https://www.airmauritius.com/index_fr.htm

Franck Crudo

* https://www.mauritiusgolftourism.com/golf-pass/

** La MGTA regroupe les directeurs de golf et les golfs resorts de l’île Maurice afin de promouvoir la destination et le tourisme golfique.